Ouvrir la recherche
Équipement

Jardin Marielle-Franco

Mise à jour le 18/09/2021

Horaires

 

samedi 18/09 09:00 à 19:30
dimanche 19/09 09:00 à 19:30
lundi 20/09 08:00 à 19:30
mardi 21/09 08:00 à 19:30
mercredi 22/09 08:00 à 19:30
jeudi 23/09 08:00 à 19:30
vendredi 24/09 08:00 à 19:30
samedi 25/09 09:00 à 19:30
dimanche 26/09 09:00 à 19:30

Tous les horaires

01 septembre 2021 au 30 septembre 2021
Lundi 08:00 à 19:30
Mardi 08:00 à 19:30
Mercredi 08:00 à 19:30
Jeudi 08:00 à 19:30
Vendredi 08:00 à 19:30
Samedi 09:00 à 19:30
Dimanche 09:00 à 19:30
01 octobre 2021 au 30 octobre 2021
Lundi 08:00 à 18:30
Mardi 08:00 à 18:30
Mercredi 08:00 à 18:30
Jeudi 08:00 à 18:30
Vendredi 08:00 à 18:30
Samedi 09:00 à 18:30
Dimanche 09:00 à 18:30
31 octobre 2021 au 28 février 2022
Lundi 08:00 à 17:00
Mardi 08:00 à 17:00
Mercredi 08:00 à 17:00
Jeudi 08:00 à 17:00
Vendredi 08:00 à 17:00
Samedi 09:00 à 17:00
Dimanche 09:00 à 17:00

Accès

Jardin Marielle-Franco
40-48 rue d'Alsace
75010 Paris

Labels et signalétiques

Contact

Nom : Jardin Marielle-Franco

Services

  • Aire de jeux : 1

Photos

Présentation

Ce  jardin suspendu, véritable invitation au voyage posée sur le toit d’un hôtel le long des voies de chemin de fer, offre un précieux écrin de verdure dans le quartier minéral des gares de l’Est et du Nord. Trois terrasses proposent de grandes pelouses et une aire de jeux pour le repos et la détente. Les allées croisées de ce jardin rappellent les voies de chemins de fer à proximité. Sa palette végétale, enrichie de fleurs et de plantes vivaces, reprend les couleurs pourpres et blanches des toitures et façades du quartier. Cette ambiance paysagère comporte un volet jardinage urbain et comestible avec la présence de culture potagère et de nombreux arbres fruitiers.
Le nom de ce jardin rend hommage à Marielle Francisco da Silva, dite Marielle Franco, née en 1979 à Rio de Janeiro, élue conseillère municipale de la ville en 2016. Militante engagée contre les discriminations raciales, pour les droits des femmes et des personnes LGBTQ, elle se définit avec fierté comme « femme, noire, de la favela ». Elle est assassinée avec son chauffeur, Anderson Pedro Gomes, en 2018 alors qu’elle combat les abus de l’intervention militaire dans les favelas.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations