Ouvrir la recherche
Actualité

200 millions pour l'activité économique, associative et culturelle : la Ville de Paris adopte son plan de soutien

Mise à jour le 19/05/2020
Afin de maintenir la diversité et la richesse du tissu économique, culturel et associatif, la Ville de Paris a lancé un ambitieux plan global de soutien représentant un engagement financier de près de 200 millions d'euros. Ce plan, adopté aujourd'hui en Conseil de Paris repose sur trois piliers : protéger les Parisiennes et les Parisiens, adapter la ville aux exigences sanitaires, et soutenir économiquement les acteurs du tissu économique, associatif et culturel. Ce soutien massif à l’économie parisienne vise prioritairement à protéger les emplois.
Guillaume Bontemps - Ville de Paris
Ce plan vient compléter l’ensemble des mesures d’aides d’urgences, notamment à caractère social, ainsi que d’adaptation de l’espace public prises pour accompagner au mieux les Parisiennes et les Parisiens.
Ce plan a été construit à partir d’échanges organisés chaque semaine avec les fédérations, syndicats professionnels, acteurs culturels et les partenaires institutionnels du milieu économique. Ce plan s’appuie également sur le travail réalisé par l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) avec la Direction de l’Attractivité et de l’Emploi de la Ville de Paris qui nous permet de mieux appréhender les premiers effets de la crise sur le territoire parisien.
Les chiffres clefs

- 120 millions d'euros d'exonérations de charges (loyers, redevances, fiscalité) pour les acteurs économiques les plus impactés.
- 5 millions d'euros à destination des acteurs du tourisme.
- 6 millions d'euros pour la transition écologique (appels à projets).
- 4 millions d'euros pour soutenir les entreprises de l'ESS.
- 10 millions d'euros à destination des acteurs associatifs.
- 15 millions d'euros à destination des acteurs culturels.
- 40 millions d’euros estimés pour les adaptations contractuelles et exonérations de redevances protégeant des effets de cette crise, décidées au Conseil de Paris au cas par cas d’ici la fin de l’année.

Protéger les Parisiennes et les Parisiens et assurer à tous les conditions d’accès aux équipements et moyens de protection essentiels

La distribution de 2,3 millions de masques en tissus réutilisables et lavables 20 fois, fabriqués en France a d'ores et déjà commencé dans le réseau de pharmacies partenaires. Toutes les Parisiennes et tous les Parisiens pourront retirer leurs masques d'ici le mois de juin, via une inscription de retrait sur paris.fr.
2.000 distributeurs de gel hydro-alcoolique sont en train d’être installés sur les abris-bus et les sanisettes dans tous les arrondissements pour permettre à tous de se désinfecter les mains tout au long de leurs trajets quotidiens, ils viennent s'ajouter aux distributeurs déjà présents dans les établissements de la Ville ouverts.
La Ville développe également d'autres projets, avec Eau de Paris, pour installer du savon sur les fontaines d’eau potable.

Adapter la Ville aux exigences sanitaires

La Ville adapte l'espace public pour permettre aux Parisiennes et Parisiens de suivre les consignes de distanciation.
La Ville de Paris aidera les commerçants et les artisans à utiliser les espaces extérieurs pour faciliter le respect des normes de distanciation physique et pour proposer de nouveaux espaces de vente ou de nouvelles terrasses. Un travail est engagé pour offrir un kit méthodologique et logistique d’urbanisme tactique aux commerces pour faciliter leur reprise.
Par ailleurs, la possibilité sera offerte aux restaurateurs et cafetiers d'étendre la surface de leurs terrasses gratuitement jusqu'en septembre prochain grâce notamment à des options d'extension sur des places de stationnement ou devant des vitrines des commerces.

Soutenir les acteurs économiques, associatifs et culturels

Parce que Paris doit soutenir ses acteurs associatifs, culturels et économiques des décisions rapides et des fonds supplémentaires ont été mis en place pour ces secteurs clefs.
Pour les entreprises et notamment les commerçants et artisans sont actées :
  • une exonération de 6 mois de loyers chez nos bailleurs pour les TPE fermées et les associations. Pour les autres acteurs, une exonération, pouvant aller jusqu’à six mois, sera prévue, en fonction de l’impact de la crise sur leur chiffre d’affaires. Ces exonérations sont estimées à près de 75 M€.
  • une exonération de 6 mois de droits et redevances (droits de voirie, terrasse, étalage, redevance de déchets non ménagers, redevances taxis) représentant une exonération de 40 M€.
  • 6 M€ sont débloqués pour aider en investissement pour les commerces, artisans, entreprises culturelles, et jeunes entreprises innovantes.
  • une enveloppe de 5 M€ a été décidée pour financer un plan de soutien en direction du secteur du tourisme.
  • les acteurs de l'ESS seront également aidés à hauteur de 4M€.
Pour les acteurs associatifs, et ceci dès le début de la crise, la Ville a décidé d'anticiper l'attribution de subventions prévues pour renforcer la trésorerie des associations. La Ville créera également un fonds de soutien doté de 10 millions pour ses associations.
Concernant le secteur culturel, très durement impacté par la crise sanitaire, la Ville souhaite engager aujourd’hui un plan de soutien historique en direction des artistes et des acteurs culturels, d’un montant de 15 millions d’euros. La Ville proposera des aides directes aux artistes et équipes artistiques, elle organisera notamment pour cela un mois d’août de la culture à Paris, durant lequel des commandes artistiques seront passées à des auteurs et présentées à un très large public dans un espace public repensé.
Jean-Baptiste Gurliat - Ville de Paris

En savoir plus sur les mesures d'aide

Secteur par secteur, retrouvez ci-dessous les différentes mesures prises pour soutenir la reprise d'activité :

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.