Ville de Paris

Évènement

Samedi qui sauve 2022 : une journée pour se former aux gestes qui sauvent

Mise à jour le 28/03/2022
Samedi 2 avril, de 10 heures à 18 heures, le parvis de l'Hôtel de Ville, le gymnase Jean Verdier dans le 10e, ainsi que les autres arrondissements accueilleront les Parisiennes et les Parisiens dès 10 ans pour les former gratuitement aux gestes de premiers secours. C'est le « samedi qui sauve » !
Créée dans le cadre du plan « Paris qui sauve », au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, l'opération « Samedi qui sauve » permet d'apprendre gratuitement les gestes de premiers secours dans l’un des arrondissements mobilisées, ainsi que sur le parvis de l'Hôtel de Ville (4e). Les inscriptions sont obligatoires, excepté si vous souhaitez vous rendre sur le parvis de l'Hôtel de Ville.
Le nombre de place étant limité, les sessions de formation sont complètes dans les mairies d’arrondissement ne s’affichant plus sur la cartographie.

Trois sessions de 2 heures

L'édition 2022 de « Samedi qui sauve » se déroule le samedi 2 avril. Trois sessions de 2 heures sont organisées dans chacun des arrondissements. Dans le 10e, rendez-vous au gymnase Jean Verdier :
  1. de 10h à 12h
  2. de 13h30 à 15h30
  3. de 16h à 18h.
Cette journée particulière est mise en place grâce au soutien de celles et ceux qui se mobilisent chaque jour pour protéger et secourir les autres : Croix-Rouge française, la Protection civile de Paris.

Devenez secouriste pour les Jeux de Paris 2024

L'année 2021 a vu l’arrivée de la flamme olympique à Paris. À l'occasion de « Samedi qui sauve », plusieurs associations partenaires sont mobilisées dans l’optique des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 afin de former des secouristes.
Formez-vous gratuitement pour obtenir le certificat Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) et devenez des citoyens sauveteurs avec l’obtention de ce diplôme valable à vie ! Poursuivez votre formation avec le diplôme de Premier secours en équipe et la pratique sur le terrain pour intégrer ensuite une équipe de secourisme pendant les Jeux. Ces formations sont prises en charge par la Ville de Paris dans le cadre du plan « Paris qui sauve ».

Agir rapidement pour sauver des vies

Aujourd'hui, en France, 50 000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque brutal appelé « mort subite ». Faute de recevoir les premiers gestes de secours, seules 8 % des victimes s'en sortent, alors que ce chiffre peut grimper à 40 % dans les pays, comme la Suède, qui ont adopté des programmes de formation de la population et d'installation de défibrillateurs.
À Paris, trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public et vont décéder si, dans les 8 à 10 minutes que vont mettre les services de secours à arriver, personne ne met en œuvre les gestes qui sauvent.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations