Ville de Paris

Service

Les aides à la scolarité

Mise à jour le 17/05/2019
Sommaire

En maternelle

Les Espaces Premiers Livres (EPL)

Depuis janvier 2003, la Ville de Paris met en place, dans les maternelles, des espaces dédiés à la découverte des mots et des images : il s’agit des Espaces Premiers Livres. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Plan qualité périscolaire, mis en place à la rentrée 2002 par la Ville.
Actuellement, 246 Espaces Premiers Livres existent dans les écoles maternelles parisiennes. Ceux-ci sont placés sous la responsabilité d’animateurs de la Ville spécialement formés, qui accueillent les enfants pendant le temps périscolaire : interclasses, goûters récréatifs, ainsi que le mercredi et les petites vacances.
Dans le 10e, les Espaces Premiers Livres sont au nombre de 12 (sur les 15 écoles maternelles que compte l’arrondissement) :
  • École maternelle Aqueduc
  • École maternelle Boy-Zelenski
  • École maternelle Écluses Saint-Martin
  • École maternelle Hôpital Saint-Louis
  • École maternelle Legouvé
  • École maternelle Léon Schwarzenberg
  • École maternelle Louis Blanc
  • École maternelle Martel
  • École maternelle Paradis
  • École maternelle Parmentier
  • École maternelle Pierre Bullet
  • École maternelle Récollets
  • École maternelle Vicq d’Azir

En élémentaire

Les clubs Coup de pouce – Clé

Le Coup de Pouce - Clé est un dispositif mis en place par la Ville de Paris en partenariat avec l’APFEE (Association pour favoriser l’égalité des chances à l’école), dans des écoles situées en ZEP (zone d’éducation prioritaire), REP (réseau éducation prioritaire) ou situées dans des zones Politique de la Ville. Il s'agit d'accompagner les enfants de CP rencontrant des difficultés dans l’apprentissage de la lecture.
Après le temps scolaire, dans les locaux de l'école, les enfants découvrent, par groupes de 5 maximum, avec des animateurs spécialement formés, le plaisir de lire. Ce dispositif est mis en place après la classe, de 16h30 à 18h
Les écoles concernées dans le 10e sont au nombre de 7 :
  • École élémentaire Aqueduc : 3 Coup de Pouce - Clé (15 enfants de CP)
  • École élémentaire Faubourg Saint-Denis : 3 Coup de Pouce - Clé (15 enfants de CP)
  • École élémentaire Saint-Maur : 2 Coup de Pouce - Clé (10 enfants de CP)
  • École élémentaire Vicq d’Azir : 2 Coup de Pouce - Clé (10 enfants de CP)
  • École élémentaire Louis Blanc : 2 Coup de Pouce - Clé (10 enfants de CP)
  • École élémentaire Parmentier : 2 Coup de Pouce - Clé (10 enfants de CP)
  • École élémentaire Claude Vellefaux : 2 Coup de Pouce - Clé (10 enfants de CP)

Les ateliers Lecture – Expression – Maths

Les ALEM (Ateliers Lecture – Expression – Mathématiques ) apportent un soutien en lecture, en écriture et/ou en mathématiques aux élèves de CM1 et/ou CM2 en difficulté scolaire. Ces ateliers sont constitués de groupes de 6 à 8 élèves originaires de plusieurs classes. Ils se tiennent selon le rythme suivant : 2 jours de lecture - écriture, 2 jours de mathématiques. Ils s’adressent principalement aux enfants potentiellement décrocheurs, fragiles scolairement, mais qui ont la possibilité, grâce à l’intervention d’adultes, d’acquérir une certaine autonomie dans leur travail personnel.
Les objectifs des ALEM sont les suivants :
  • favoriser l’expression et l’autonomie de l’enfant par rapport à ses apprentissages
  • fournir une aide méthodologique pour le travail personnel en mathématiques et en français
  • proposer des activités destinées à prolonger les apprentissages réalisés en classe
  • favoriser pour l’élève la transition de l’école vers le collège.
Le champ d’intervention est celui du périscolaire et du périfamilial. Il s’agit donc d’un travail complémentaire à celui de l’école et de la famille, ce qui suppose un engagement réciproque des différents acteurs que sont l’enfant, les parents, l’enseignant associé de CM1 ou CM2, l’animateur de l’atelier et le directeur d’école. Cet engagement prend la forme d’un contrat moral entre les différents partenaires qui consiste :
1. pour les parents à accepter :
  • de rencontrer l’accompagnateur (en venant chercher l’enfant)
  • de parler avec leur enfant du travail fait en classe et à l’atelier
  • de relire le travail personnel
2. pour les enseignants :
  • à discuter avec l’accompagnateur des progrès faits en classe / à l’atelier
Les éoles du 10e qui sont concernées par les ALEM sont :
  • École élémentaire Aqueduc : 1 Alem (16 enfants de CM)
  • École élémentaire Faubourg Saint-Denis ; 1 Alem (16 enfants de CM)
  • École élémentaire Saint-Maur : 1 Alem (16 enfants de CM)
  • École élémentaire Louis Blanc : 1 ALEM (16 enfants de CM)
  • École élémentaire Parmentier : 1 ALEM (16 enfants de CM)

Au collège

Les Ateliers Français Mathématiques 6e

Les Ateliers Français Mathématiques 6e (AFM6) sont les équivalents des ateliers ALEM pour les élèves de 6e.
Dans le même esprit que les ALEM, les enfants qui entrent au collège et qui rencontrent des difficultés en lecture et/ou en mathématiques sont pris en charge et soutenus par des animateurs et enseignants, en partenariat avec les parents.
Ce dispositif périscolaire s’adresse donc, deux soirs par semaine, à des élèves de 6e scolairement fragiles, qui ne sont pas en grande difficulté d’apprentissage ou de comportement, mais qui ont besoin du coup de pouce d’un adulte. Le choix des élèves bénéficiaires incombe au collège, par le canal des professeurs principaux. Les élèves proposés pour l’atelier français ou l’atelier mathématiques peuvent venir de différentes classes de 6e, mais cela ajoute une difficulté supplémentaire dans l’aide au travail personnel. Chaque atelier peut accueillir environ huit élèves (pas moins de 6 et jamais plus de 10).
Dans le 10e deux collèges bénéficient de ce dispositif :
  • Collège Grange-aux-Belles
  • Collège Bernard Palissy

Le dispositif Action collégiens

Action collégiens est un dispositif de prévention éducative destiné aux jeunes élèves de 11 à 18 ans (non révolus). Son efficacité réside dans la transversalité et la coordination des différents temps et espaces d'éducation fréquentés par les jeunes.
Initiée par la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris, le dispositif Action collégiens est mis en place dans des collèges sensibles (principalement en ZUS, ZEP, REP), avec l'accord des chefs d'établissement. Actuellement, 37 collèges en bénéficient. S'il est bien destiné aux jeunes scolarisés dans les collèges parisiens, dans le cadre d'opérations spécifiques il peut également s'adresser à d'autres jeunes, par exemple les élèves de CM2 lors de l'opération Passerelle CM2 / 6e.
Ses objectifs :
  • aider les jeunes à communiquer en maîtrisant mieux la lecture, l'écriture, la langue, le geste
  • aider les jeunes à définir leur projet de vie en s'insérant dans notre société, en devenant des adultes responsables, autonomes et libres et des citoyens respectueux des lois, des cultures, des religions et des différences
  • préparer les jeunes à envisager un projet professionnel en l'accompagnant dans son parcours scolaire et en lui permettant d'acquérir les bases indispensables pour accéder à l'emploi
  • enrayer les troubles occasionnés par certains élèves dans les collèges.
Son fonctionnement :
Dans chaque collège concerné, un adjoint éducatif est présent toute la semaine et effectue des missions clairement définies en fonction des objectifs précités. Leur rôle consiste à aider les jeunes en difficultés à s'organiser, à développer leurs motivations, à se responsabiliser, à leur permettre d'accéder à la culture.
Afin d'assurer au mieux leur mission, les adjoints éducatifs, encadrés par des assistants éducatifs, suivent une formation continue et une formation diplômante. L'originalité du dispositif - unique en France - réside dans une dynamique créée par une coordination transversale des lieux de vie des jeunes selon trois axes :
  • le temps scolaire : le collège
  • le temps extrascolaire : les séjours, les weekends l'environnement social, le quartier, les familles, les sorties, les soirées
  • axe de travail transversal avec les partenaires identifiés : police (MPC), CIO (Centre d'Information et d'Orientation), centre social, équipe de développement local, CAF, justice, santé, mairie d'arrondissement, associations de quartier, conseil de la jeunesse…
Ses actions :
des opérations continues
  • "Le Club", qui accueille des élèves sur un temps périscolaire, tous les jours de 12h à 14h
  • l'accompagnement scolaire organisé pour un groupe de dix jeunes maximum par heure encadré par un adjoint éducatif
  • les sorties et les soirées, proposées deux fois par mois par chaque adjoint éducatif
  • 6 séjours par an et par collège (effectif de 10 jeunes par séjour)
  • 3 weekends par an et par collège (effectif de 10 jeunes par weekend)
  • suivi des jeunes en difficulté scolaire ou sociale
des opérations spécifiques
  • "Orientation" : aide à l'orientation des jeunes en partenariat avec le Rectorat de Paris et en lien avec les professionnels concernés (CIO, COP).
  • "Passerelle CM2 - 6e"
Dans le 10e, 3 collèges bénéficient de ce dispositif :
  • Collège Grange-aux-Belles
  • Collège Louise Michel
  • Collège Valmy

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations