Ouvrir la recherche
Actualité

Un nouveau visage pour le terrain de basket Jemmapes !

Mise à jour le 29/09/2020
La NBA, en partenariat avec la Mairie du 10e et la Ville de Paris, a rénové ce terrain d'éducation physique très fréquenté par les fans de basket ! Une belle réalisation et un nouveau visage pour ce terrain des bords du canal Saint-Martin, qui permettra de développer la pratique du basket dans les quartiers populaires !

Un partenariat entre la NBA, la Ville de Paris et la Mairie du 10e

Le 24 janvier dernier, la Ville de Paris accueillait pour la première fois un match de saison régulière de la National Basket-ball Association (NBA) : une rencontre entre les Charlotte Hornets et les Milwaukee Bucks à l’Accor Arena (12e) dans le cadre du NBA Paris Game.
Cet événement se prolonge aujourd’hui, et trouve un écho grâce à des playgrounds parisiens : dans le cadre du programme d’accompagnement du NBA Paris Game, la NBA, en collaboration avec la Ville de Paris et la Mairie du 10e, a ainsi rénové le terrain d’éducation physique Jemmapes, sur les bords du canal Saint-Martin, avec de nouveaux paniers et de nouveaux tracés au sol.
Objectif de ce nouveau terrain, surnommé la "Baltizone" par les fans de basket : développer la pratique dans les quartiers populaires et faire le lien avec les associations pour que ce projet puisse bénéficier à tous.

200 m2 de pochoirs au sol

L’artiste et designer Étienne Bardelli a conçu le nouveau tracé du terrain. « C’est ma première œuvre sur un terrain de basket, explique-t-il. C’est un lieu de passage incroyable et un terrain réputé chez les basketteurs. On a réalisé cet habillage en une semaine. Je l’ai composé comme un énorme jeu de pochoirs de 200 m2. Puis, ils ont été peints au sol par Tristan Baraduc (lauréat du concours "Embellir Paris") à l’aide d’un pistolet à peinture. »
Des peintures qui devraient résister aux passages des nombreux habitués du TEP Jemmapes : « À l’usure, cela ne risque rien, elles sont spécialement conçues pour les revêtements au sol », précise Étienne Bardelli, qui a lui-même grandi dans le 10e arrondissement.
Malgré la météo automnale, les amateurs découvrent avec plaisir les nouveaux revêtements. « C'est beau, et ça attire l'œil, apprécie Benjamin, 20 ans, qui découvre le nouveau terrain en face du canal Saint-Martin. Cela fait à la fois très propre et très professionnel ». Cory, 13 ans, explique quant à lui : « Avec ces nouvelles peintures, on glisse moins. Avant, on se pouvait se faire mal quand on tombait ».
Mais pourquoi avoir choisi les couleurs noire, blanche et rouge ? « Ce sont des couleurs classiques dans le monde du basket », précise Étienne Bardelli. Ballon en main, John, 13 ans, y reconnaît, lui, « les couleurs des Chicago Bulls », le club mythique de Michael Jordan !
François Grunberg - Ville de Paris

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.