Ouvrir la recherche
Actualité

Budget participatif 2021 : les projets lauréats du 10e

Mise à jour le 08/10/2021
Les résultats de l'édition 2021 du Budget participatif sont tombés ! Parmi les projets soumis au votes des Parisiennes et des Parisiens, quatre ont été retenus dans le 10e, et deux concernent la capitale dans son ensemble.

Partager l'espace entre piétons et mobilités douces

Ce projet vise à favoriser le partage de l'espace public par la sécurisation des voies cyclables en priorité aux endroits les plus accidentogènes. Pour cela, le projet propose différents types d'aménagements légers qui pourront s'inscrire dans les aménagements tactiques d'ores et déjà présents dans l'arrondissement comme par exemple la pose de potelets, le renforcement de la signalisation ou la mise en couleur des pistes cyclables, sous réserve d'un avis favorable des architectes des bâtiments de France.
  • Budget : 2 000 000 €
  • Résultats : projet lauréat avec 2 979 votes
M10

Végétaliser les murs du 10e

Le projet a pour objectif de favoriser l'accroissement de la biodiversité urbaine, la réduction des îlots de chaleur, l'amélioration de la qualité de l'air et l'apaisement du cadre de vie des habitants en végétalisant les façades de certains équipements publics du 10e. Sous réserve de l'avis favorable des Architectes des Bâtiments de France et de la faisabilité du projet, les murs concernés par cette végétalisation seraient les suivants : la façade de l'école Écluses Saint-Martin, celle de l'école Pierre Bullet, le mur du collège Louise Michel et celui de l'école rue de Marseille dans la continuité de la rue Jean Poulmarc’h, le mur surplombant le marché Saint-Quentin, la façade de l'école Vicq d'Azir et celle de la crèche Alban Satragne.
  • Budget : 100 000 €
  • Résultats : projet lauréat avec 2 961 votes
M10

De la diversité commerciale et artisanale dans nos quartiers

Le projet vise à lutter contre la mono-activité et à sauvegarder l’artisanat dans les quartiers populaires. En effet certains quartiers du 10e où la mono-activité est particulièrement présente ont aujourd’hui besoin que de nouveaux types de commerces s’installent. En outre, certains quartiers font aujourd’hui face à des difficultés pour préserver la diversité déjà présente. Pour cela, le projet propose que la Ville de Paris, directement ou via ses partenaires, puissent disposer d'un budget permettant d'investir pour acquérir de gré à gré ou par la préemption de fonds de commerce, des locaux ou des baux commerciaux là où cela se révèle possible et pertinent. Ces actions devront entrer dans un cadre éthique et durable, favorisant l'économie sociale et solidaire.
  • Budget : 2 000 000 €
  • Résultats : projet lauréat avec 2 792 votes
M10

Des équipements mobiles de solidarité avec les plus fragiles

Le projet a pour objectif d'investir dans des dispositifs mobiles pour les plus fragiles. L'accès à l'hygiène pour les personnes précaires est un défi. L'offre en bains-douches est limitée, mais le déploiement de camionnettes mobiles permettrait d'aller vers les publics les plus fragiles et de mettre en place rapidement des douches sur le terrain. En complément, le projet vise également à doter de machines à laver et sèche-linges des structures d'accueil du 10e. Une cuisine mobile sera également installée pour permettre aux associations et aux habitants de se retrouver autour d'animations de quartier, de repas conviviaux et d'ateliers culinaires en lien avec la création d'une légumerie à la Grange-aux-Belles, qui proposera également des ateliers de cuisine végétale pour tous. Enfin, l'accès aux soins quotidiens est complexe pour les personnes en situation de grande précarité. Une camionnette allant à la rencontre de ces publics et des habitants permettrait de proposer des soins légers et une médiation par l'animal et l'art œuvrant ainsi pour le bien-être de tous.
  • Budget : 700 000 €
  • Résultats : projet lauréat avec 2 701 votes
M10

Les projets d'envergure parisienne

Deux projets ont été retenus par les Parisiennes et les Parisiens pour notre capitale dans son ensemble. Il s'agit d'agir pour une ville plus propre (soutien aux citoyens et associations impliqués dans des actions de sensibilisation au nettoyage et de réduction des déchets, développement des poubelles innovantes, achat de nouveaux véhicules électriques et silencieux pour l'entretien des rues, amélioration de la qualité de l'eau et récolter les débris flottants en utilisant un dispositif filtrant novateur comme un barrage à bulles), et d'adapter Paris aux effets du réchauffement climatique (production locale d'énergie solaire via une dynamique citoyenne et participative, récupération d’eau de pluie, déploiement d'ombrières (toiles tendues) pour apporter de la fraîcheur dans l’espace public lors des vagues de chaleur, rénovation énergétique de bâtiments à base de matériaux écologiques et sains pour l'environnement).

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations