Ville de Paris

Dossier

Canal Saint-Martin : le dispositif estival annuel de propreté

Mise à jour le 06/07/2018
Chaque année, à l’arrivée des beaux jours, la Ville de Paris et la Mairie du 10e mettent tout en œuvre pour que les abords du canal Saint-Martin, particulièrement fréquentés de jour comme de nuit en cette saison, demeurent à la fois un lieu agréable et de partage, et un espace public propre et respecté de tous.

Balayage des quais, nettoiement du plan d'eau

Les quais sont balayés et entretenus quotidiennement, jusqu’à deux fois par jour, avec des lavages spécifiques aux emplacements identifiés par les services municipaux. Ceux-ci travailleront en horaires décalés, effectuant une dernière ronde jusqu’à 23h. En outre, des bateaux nettoyeurs passeront cinq fois par semaine, dont le dimanche, afin de nettoyer le plan d’eau.

Collecte des déchets

Pour ce qui concerne la propreté, divers modèles de poubelles ont été ajoutés sur les quais de Jemmapes et de Valmy. Il s’agit de trente-six bacs de 500 litres (vingt-quatre au Sud du pont-tournant de la Grange aux Belles et douze au Nord de la passerelle Bichat), ainsi que de quarante-quatre poubelles doublées de type « Bagatelle », disposées tout au long des rives du canal. Elles sont collectées trois fois par jour.

Installation d'urinoirs

Depuis la mi-mai, quatre urinoirs mobiles, une vespasienne et une cabine fermée ont été installés au niveau de l’avenue Richerand, du skate parc du quai de Jemmapes, de la rue Lucien Sampaix et de la placette Valmy-Poulmarch. Deux de ces urinoirs, ainsi que la vespasienne, font partie d’une expérimentation de raccordement direct au réseau d’égouts.

Nuisances sonores

Pendant la période estivale, la Mairie du 10e a demandé au Commissariat de Police de l'arrondissement de renforcer les verbalisations et d'accentuer les rondes, notamment pendant les soirées et les fins de semaine.
Ainsi, afin de lutter efficacement contre ces nuisances, les forces de Police saisissent régulièrement dispositifs d'amplification sonore ou instruments de musique, tandis que les commerçants qui vendent de l’alcool à emporter au-delà de l’horaire règlementaire sont verbalisés.
Des correspondants de nuit de la Direction de la Prévention et de la Protection de la Ville de Paris sillonnent également les berges du canal en soirée, afin d’y effectuer des opérations de sensibilisation, de prévention et de médiation. Ils rappellent ainsi aux usagers et aux consommateurs l’interdiction de consommer de l’alcool au-delà de 21h, mais aussi le respect de la propreté du canal. Des cendriers de poche et des poubelles en papier kraft sont notamment distribuées.
Au cours des dernières années, la Ville de Paris a également adapté son organisation. Elle complète désormais les effectifs de la Police nationale par la mobilisation d’agents de la Brigade d’Intervention Parisienne. Ceux-ci effectuent des rondes, conjointement avec les effectifs de Police, et participent à la sécurisation des lieux et à la lutte contre les petites incivilités.
Enfin, en partenariat avec l’observatoire Bruitparif, la Mairie du 10e expérimente cette année des dispositifs d’analyse des nuisances sonores. Une dizaine d’appareils innovants de mesure du bruit ont ainsi été installés sur les bords du canal Saint-Martin, pour mieux prévenir les nuisances, et permettre d’adapter les réponses de la Ville au tapage nocturne.

Campagne de sensibilisation dédiée

Pour garantir le respect de l’espace public et la tranquillité des riverains, une campagne de communication spécifique est déployée le long du canal, à l’aide de panneaux mobiles. Elle se décline sur plusieurs thématiques : les mégots, les déchets, les nuisances sonores, le bon usage des sanisettes, etc.

Du street-art pour une ville plus propre

La Ville de Paris a réalisé une commande auprès du street artiste OakOak pour rendre plus visible le mobilier urbain de propreté. Cette opération a été lancée mardi 26 juin avec une performance de l’artiste, au bord du canal Saint-Martin.
Avec les réalisations artistiques décalées d'OakOak, le mobilier urbain de propreté est rendu plus visible pour les Parisiennes, les Parisiens et tous ceux et celles qui fréquentent le site.
Spécialisé dans le détournement urbain, OakOak apporte une touche de créativité et de visibilité sur les corbeilles, les grands bacs et les sanisettes situés le long du canal Saint-Martin. Cette initiative, ludique et pédagogique, doit encourager plus encore les les Parisiennes, les Parisiens, et tous ceux qui fréquentent Paris, à préserver la propreté de l’espace public.
Et ailleurs dans Paris ?
Le dispositif estival de propreté et de lutte contre les incivilités concerne également huit autres sites parisiens : la place de la République ; le bassin de la Villette ; la butte Montmartre ; le parc Rives de Seine ; le quai de la Tournelle et les quais de l'île Saint-Louis ; la passerelle des Arts ; le Champ de Mars ; le Trocadéro.
La Ville de Paris a par ailleurs décidé l'ouverture de treize parcs et jardins 24h sur 24, avec des opérations renforcées de propreté et de collecte. Dans le 10e arrondissement, est concerné par cette mesure le jardin Villemin.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations