Ville de Paris

Service

Octobre Rose : les dépistages dans le 10e

Mise à jour le 03/10/2022
Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez les femmes : il concerne une femme sur huit et plus de 50 000 nouveaux cas par an en France. Depuis 1985, Octobre Rose vise à la mobilisation et à la sensibilisation de toutes et de tous, et à permettre un dépistage le plus précoce possible.
Le saviez-vous ?
Lorsque le diagnostic est fait précocement, les résultats après traitement sont excellents : le taux de rémission à 5 ans est ainsi supérieur à 85 %. Or la détection des formes précoces repose sur un examen d’imagerie médicale : la mammographie couplée à la palpation mammaire.

Une campagne nationale de dépistage est organisée pour réduire la mortalité et consiste à inviter les femmes entre 50 à 74 ans à passer une mammographie tous les deux ans. Pourtant, l’adhésion des femmes au dépistage reste insuffisante : à moins de 40 % en Île-de-France, ce chiffre est en baisse depuis la pandémie de la Covid-19 et les périodes de confinement.

Le Camion Octobre Rose

Dans le cadre de la campagne nationale Octobre Rose, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers d'Île-de-France (CRCD-IDF), en partenariat avec General Electric et Roche, promeuvent le dépistage et ses bénéfices.
Le Camion Octobre Rose, qui est équipé d’un mammographe de dernière génération, sera présent du 4 au 7 octobre 2022, de 9h à 17h, place de la République.
Des activités d’informations, sensibilisation seront également proposées au public ainsi que des ateliers pédagogiques d'auto-palpation mammaire et des rencontres avec les associations de patientes.
Objectifs ? Permettre aux femmes de 50 à 74 ans ayant fait une mammographie il y a plus de 24 mois et sur présentation de la carte vitale (demandée à bord du camion) de bénéficier d’un dépistage gratuit par des médecins experts et agréés, et rappeler à celles qui y participent déjà que le contrôle demeure nécessaire. En trois mots : informer, sensibiliser et rassurer !
Pour prendre rendez-vous, direction Doctolib !

Les villages santé dans le 10e

Pour renforcer l'information de toutes et tous sur le cancer du sein, deux villages santé sont organisés dans notre arrondissement. Ces villages santé ont pour but de sensibiliser le plus grand nombre au dépistage du cancer du sein et de présenter les mesures d'aide et d'accompagnement.

Le village santé du 4 octobre 2022

Le village santé de la communauté des professionnels de santé de proximité du 10e se tiendra le mardi 4 octobre 2022, place de la République, en complément de l'action du Camion Octobre Rose. Parmi les stands d'informations :
  • La Ligue contre le Cancer (prévention santé globale, prévention des cancers, buste, autopalpation, vélosmoothie)
  • L'Assurance Maladie (prévention santé globale, diététique, activité physique, examen prévention santé, prise de rendez-vous)
  • CRCDC-IDF et L'Assurance Maladie (rôle et intérêt du dépistage organisé, vérification de l’éligibilité en direct)
  • Association Europa Donna (association de soutien, soins supports, orientation)
  • CSE Beaurepaire (rôle du radiologue, la mammographie, déroulement de l’acte, déconstruction des a priori, prise de RDV au CSE si besoin)
  • Sages-femmes, gynécologues et médecins généralistes (santé globale, santé de la femme, suivi gynécologique)
  • Masseur-kinésithérapeute (le sport-santé pendant le traitement)

Belleville en Rose, le 21 octobre 2022

Pour sa quatrième édition dans le cadre d'Octobre Rose, le village de sensibilisation Belleville en Rose prendra ses quartiers le vendredi 21 octobre 2022, de 10h à 15h, sur le terre-plein central du boulevard de la Villette (métro Belleville). Des stands d’information et animations gratuites seront en place toute la journée !
1 % des hommes concernés
Moins de 1 % de tous les cancers du sein affectent les hommes, qui ont également une poitrine, bien que moins développée. Le risque de développer un cancer du sein pour un homme augmente avec l’âge. Le cancer du sein est plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes de plus de 60 ans. Par ailleurs, les hommes dont un parent proche a déjà eu un cancer du sein sont les plus à risque.
Crédit photo : Ville de Paris

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations