Ouvrir la recherche
Actualité

La mémoire du 13 novembre : appel à témoignages

Mise à jour le 13/07/2021
L’Étude 1000 du programme de recherche "13 Novembre" s’intéresse à la mémoire des attentats de 2015. Portée par le CNRS, HESAM Université et l'INSERM, cette étude transdisciplinaire a été lancée en 2016 et se déroule jusqu'en 2028.

Les enjeux d'une étude mémorielle

La mémoire est un élément essentiel de la construction de l’identité individuelle comme de l’identité collective. En ce sens, la mémoire des attentats du 13 novembre participe et participera à façonner la société de demain. C’est le rôle de la recherche scientifique d’analyser ces phénomènes pour nous permettre de mieux les comprendre et mieux les appréhender. Il s’agit également de conserver et de transmettre la mémoire des attentats du 13 novembre. C’est une forme d’engagement de la part de la communauté scientifique envers les citoyens.
L’objectif est donc de comprendre et analyser l’articulation entre mémoire collective et individuelle à l’aune d’un événement marquant, ainsi que son évolution au fil du temps. Engagée dès 2016, elle consiste en un recueil de témoignages filmés, de personnes exposées ou non aux attentats. Ces personnes sont invitées à revenir témoigner à plusieurs reprises.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

L'étude en pratique

Dans le cadre de l'Étude 1000, des médiateurs, des enquêteurs et des chercheurs vont recueillir puis analyser les témoignages d’un groupe de 1000 personnes volontaires, au cours de quatre campagnes d’entretiens filmés réparties sur une dizaine d'années. Les mêmes personnes seront interrogées à quatre reprises. Lors de la phase 3, engagée en 2021, l'Étude 1000 intègre 300 nouveaux volontaires afin d'affiner encore l'observation des fluctuations de la mémoire dans les témoignages : quelle est celle de ceux déjà venus par deux fois, comment se formule celle confrontée pour la première fois au protocole, comment se répondent-elles et quelles disparités… ?
Ces témoignages individuels seront mis en perspective avec les traces de la mémoire collective telle qu’elle se construit au fil des années : les journaux télévisés et radiodiffusés, les articles de presse, les réactions sur réseaux sociaux, les textes et les images des commémorations…
Les équipes de l'étude vous accueillent dans les studios de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) à Bry-sur-Marne de septembre à décembre 2021. Une navette est à disposition depuis Paris. Les entretiens, menés par des chercheurs, se déroulent sur une demi-journée, du lundi au samedi. Notre équipe de médiateurs est à votre disposition pour vous présenter l’étude, répondre à vos questions et fixer un rendez-vous selon vos disponibilités.

Pour participer

Victime, témoin, intervenant, résident des quartiers touchés ou client des établissements attaqués, que votre souvenir soit précis ou non, votre témoignage intéresse l'Étude 1000. Il viendra enrichir le patrimoine mémoriel et sera un outil précieux pour les chercheurs de toutes les disciplines impliquées.
Pour participer, vous pouvez contacter l'équipe :
  • par téléphone au 06 18 07 13 77
  • par courriel à l'adresse [participation puis memoire13novembre.fr après le signe @]cnegvpvcngvba@zrzbver13abirzoer.se[participation puis memoire13novembre.fr après le signe @].

Si vous avez déjà témoigné en 2016 ou en 2018, vous serez recontacté par l'équipe.
Programme 13 Novembre

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations