Ouvrir la recherche
Dossier

La Zone de sécurité prioritaire : des moyens renforcés pour notre sécurité et notre tranquillité

Mise à jour le 21/01/2019
Depuis janvier 2018, le 10e arrondissement bénéficie de l'extension de la Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) du 18e. Il s'agit de renforcer la présence policière, et de traiter plus efficacement les problématiques communes à ces quartiers, à travers notamment le renforcement des brigades des deux côtés du boulevard de la Chapelle, et près de la gare du Nord.

Une zone de sécurité prioritaire (ZSP) élargie

Cette extension de la ZSP, désormais à cheval entre les 10e et 18e arrondissements, permet de répondre plus efficacement aux problématiques communes à ces quartiers.

Elle a été annoncée le 22 janvier 2018 par la Préfecture de Police, et est pilotée par le chef de district, commissaire de police supervisant les arrondissements de l'Est parisien.

Dans le 10e, son périmètre est délimité au Nord par le boulevard de la Chapelle, au Sud par la rue La Fayette, à l'Est par la rue Philippe de Girard, et à l’Ouest par le boulevard de Magenta.
Dans le 18e, elle s'étend par ailleurs sur les quartiers Barbès - Goutte d'Or, La Chapelle - Marx Dormoy, et Château Rouge - Marcadet.

Quels moyens pour cette ZSP ?

Cette ZSP garantie à nos arrondissements des renforts en termes d’effectifs, de véhicules et d’équipements. Ainsi, les services de police mobilisent par exemple des personnels en civil, afin de révéler plus efficacement les cas de flagrant délit. Par ailleurs, en complément de la nouvelle promotion de policiers récemment intégrée au commissariat du 10e, une nouvelle brigade intervient sur les deux arrondissements concernés.
Dans le cadre de la police de sécurité du quotidien et en marge des actions répressives menées par les forces de l’ordre, des patrouilles visibles assurent un contact renforcé avec les riverains et les commerçants.

Le Parquet y assure un relais judiciaire fort.

La Cellule d'écoute et de traitement des doléances (CETD)

En parallèle, le Commissariat du 10e s'est doté d'une Cellule d'écoute et de traitement des doléances. Il s'agit de recueillir les signalements portant sur des situations d'insécurité et de troubles récurrents à la tranquillité publique pour lesquels le Commissariat peut apporter une réponse.
Chaque signalement transmis via cette cellule est étudié pour déterminer les moyens et la stratégie à mettre en œuvre en réponse et fait l'objet d'un suivi, en lien direct avec les plaignants par mail, téléphone ou rencontre.
Chaque fois que nécessaire, les réponses sont recherchées et apportées dans le cadre du partenariat étroit et actif entretenu avec les différents acteurs locaux institutionnels et associatifs (Mairie, bailleurs…).
Enfin, la cellule d'écoute propose à ceux qui le souhaitent de conserver durablement un lien privilégié avec elle pour suivre la physionomie de leur quartier dans le cadre d'une attitude de vigilance citoyenne.
La CETD du 10e arrondissement est joignable par courriel à l'adresse [ecoute10 puis interieur.gouv.fr après le signe @]rpbhgr10@vagrevrhe.tbhi.se[ecoute10 puis interieur.gouv.fr après le signe @], ou par téléphone au 01 53 19 43 38.
Toutefois en cas d'urgence ou lorsqu'une intervention immédiate est nécessaire, il convient de composer le 17.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.