Ouvrir la recherche
Actualité

Un nouveau visage pour la rue d'Alsace !

Mise à jour le 15/02/2021
Depuis la mi-janvier 2021, la rue d'Alsace est en chantier ! Des travaux de réaménagement, qui vont transformer le visage de cette petite voie située entre les deux gares de notre arrondissement.
Le quartier des gares est en pleine évolution : la SNCF modernise la gare du Nord, l’AP-HP a lancé la construction d'un nouvel hôpital Lariboisière, la Ville de Paris a créé le jardin Marielle Franco au-dessus des voies de la gare de l'Est… À la suite d'une importante concertation menée avec les habitants, c'est maintenant au tour de la rue d'Alsace de faire peau neuve !

Que est le programme ?

La rue d'Alsace est une petite voie singulière de notre arrondissement. Sa partie haute, qui surplombe les voies de la gare de l'Est, offre un point de vue exceptionnel sur les chemins de fer et les verrières de la gare. Contrairement à la partie basse de la rue (en bas de l'escalier monumental), elle est très fréquentée, et ce en dépit de trottoirs étroits, par les piétons, et notamment les voyageurs en transit entre les gares de l'Est et du Nord. C'est aussi une rue commerçante, avec de nombreuses boutiques et restaurants. La rue d'Alsace est enfin bordée par le jardin Marielle Franco, inauguré en 2019.
Depuis le milieu du mois de janvier 2021, les ouvriers de la Ville de Paris s'activent ainsi pour réaménager la voirie au profit des piétons. Les objectifs sont multiples :
  • mieux partager l'espace public, en faisant de cette rue un axe principalement piéton, mais également adapté aux mobilités douces (en supprimant notamment le stationnement auto, avec un report du stationnement PMR et livraisons sur la rue des Deux-Gares, et en déployant des attache-vélos)
  • rendre plus esthétique et plus sûre cette rue, grâce à un éclairage public modernisé, à un éclairage spécifique sur le muret surplombant les voies de la gare de l'Est, et à un mobilier urbain rénové
  • rendre plus agréable et plus pratique le trajet entre les deux gares, un axe très utilisé par les voyageurs, et moderniser le lien entre ces deux pôles ferroviaires, notamment grâce à une signalétique spécifique sur le parapet du mur (table d'orientation). Cet objectif de lien entre les deux gares sera également renforcé par le futur tunnel prévu par Île-de-France Mobilités.
  • végétaliser la rue : en plus du jardin Marielle Franco, est prévue l'installation d'une quinzaine de jardinières (il est en effet impossible de procéder à des plantations de pleine terre, puisque la rue est conçue comme un coffrage au-dessus du métro 4). Cependant, des arbres seront plantés en partie basse, à l'horizon 2023.
  • éviter l'effet îlot de chaleur, grâce à un revêtement de chaussée uni, clair, conçu dans un béton décoratif lisse, non glissant et adapté aux voyageurs avec leurs valises.
En clair : meilleur partage de l’espace public, végétalisation, simplification des déplacements, amélioration du cadre de vie, des enjeux sont essentiels pour les habitants et les usagers.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Le saviez-vous ?
Le bel escalier de la rue d'Alsace servait à l'origine à camoufler un ouvrage hydraulique, qui conduisait par un aqueduc souterrain l'eau du canal de l'Ourcq, via le bassin de la Villette, jusqu'aux Parisiens, selon un plan de distribution de l'eau potable voulu par Napoléon Bonaparte, lorsqu'il était encore Premier Consul. L'eau circulait ensuite sous les actuels boulevards de Strasbourg et de Sébastopol, jusqu'à la fontaine de la place du Châtelet. L'ouvrage hydraulique a depuis disparu, et c'est à présent le système de ventilation de la ligne 4 du métro que l'escalier dissimule.

Quel est le calendrier ?

- De janvier à août 2021 : gros œuvre pour la portion de la rue d'Alsace située entre le carrefour avec la rue La Fayette et l'escalier monumental descendant vers la gare de l'Est, ainsi que la rue de Dunkerque, pour sa portion située entre la rue d'Alsace et la rue La Fayette. Le gros œuvre sera lui-même divisé en 7 phases, à savoir :
  • phase 1 : la portion de la rue d'Alsace située entre le grand escalier et la rue des Deux-Gares, du côté des immeubles d'habitation ;
  • phase 2 : la portion de la rue d'Alsace située entre la rue des Deux-Gares et la rue de Dunkerque, du côté des immeubles d'habitation ;
  • phase 3 : la portion de la rue d'Alsace située entre la rue de Dunkerque et la rue La Fayette, du côté des numéros impairs ;
  • phase 4 : la portion de la rue d'Alsace située entre le grand escalier et la rue de Dunkerque, du côté du jardin Marielle Franco ;
  • phase 5 : la rue de Dunkerque, du côté des numéros impairs ;
  • phase 6 : la portion de la rue d'Alsace située entre la rue de Dunkerque et la rue La Fayette, du côté des numéros pairs
  • phase 7 : la rue de Dunkerque, du côté des numéros pairs.
- À l'automne 2021 : finitions, végétalisation, pose du mobilier urbain.
- D'ici 2023 : la portion de la rue d'Alsace située entre l'escalier monumental (restauration patrimoniale incluse) et la rue du 8 mai 1945.
Le chantier au jour le jour

Afin de minimiser l'impact du chantier sur la vie quotidienne (habitants, commerçants, employés, voyageurs), certains aspects du chantier seront réalisés de nuit (entre 20h et 5h du matin), notamment le coulage du béton décoratif, afin de laisser les temps de séchage nécessaires. Les services de la Ville de Paris mettront tout en œuvre pour limiter ces travaux nocturnes et restreindre au strict minimum les nuisances sonores.

Certaines phases des travaux entraîneront ponctuellement la mise en impasse des rues d'Alsace, de Dunkerque et des Deux-Gares.

Tout au long du chantier, seront maintenus : l'accès des habitants à leur logement, l'accès aux locaux d'activité, les accès des véhicules de secours, ainsi que la collecte des déchets.

Les phases de coulage du béton décoratif pourront entraîner l'installation de passerelles piétonnes métalliques avec garde-corps, pour garantir l'accès aux immeubles. Les accès qui nécessitent un aménagement spécifique pour les personnes à mobilité réduite doivent se faire connaître par courriel, à l'adresse [dvd-stvc-poleressources puis paris.fr après le signe @]qiq-fgip-cbyrerffbheprf@cnevf.se[dvd-stvc-poleressources puis paris.fr après le signe @].

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations